La Pompe à Chaleur

Chaque jour le sol, l’eau des nappes et l’air sont exposés au rayonnement du soleil et stocke cette énergie. La pompe à chaleur a pour principe de récupérer cette énergie solaire gratuite et inépuisable pour le chauffage.

Pompe à chaleurOpter pour une pompe à chaleur vous permet de limiter votre utilisation d’énergie traditionnelle et de participer à la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Par ailleurs, le système de pompe à chaleur est la technologie la plus adaptée pour l’installation d’une climatisation réversible. La pompe à chaleur est géothermique ou aérothermique. La pompe à chaleur géothermique récupère l’énergie solaire stockée au niveau du sol ou de l’eau des nappes par le biais de réseaux de capteurs, de sondes ou de forages d’eau. La pompe à chaleur géothermique est performante quelle que soit la température. En effet, installés à la profondeur nécessaire, les capteurs vous libèrent une température suffisamment constante tout au long de l’année. La pompe à chaleur géothermique, au niveau du sol peut être à capteurs enterrés horizontaux ou verticaux selon la surface du jardin. En France, les capteurs horizontaux sont les plus utilisés. La pompe à chaleur géothermique sur eau de nappe est également une technologie utilisée en cas de surface limitée du jardin. Sachez que l’installation d’une pompe à chaleur géothermique quel que soit son type nécessite une autorisation spéciale. Plus simple à installer que la PAC géothermique, la pompe à chaleur aérothermique valorise l’énergie solaire contenue dans l’air extérieur ou intérieur de votre logement. Ce type de pompe à chaleur contrairement à la pompe à chaleur géothermique ne nécessite ni l’installation de capteurs ni d’autorisation spéciale. En revanche, la pompe à chaleur aérothermique est fortement exposée aux variations de température de l’air extérieur et donc nettement moins efficace en hiver qu’en été. De manière générale, les pompes à chaleur sont souvent utilisées dans le cadre d’un projet de chauffage central.

Pour l’émission de la chaleur fabriquée par la pompe à chaleur, il existe :