Comment maximiser l'efficacité énergétique de votre cheminée ?

Comment maximiser l’efficacité énergétique de votre cheminée ?

Category: Poêles et Cheminées 24

La cheminée est un élément de chauffage qui apporte du charme et de la convivialité à votre intérieur. Mais c’est aussi un élément qui consomme de l’énergie et qui peut être source de gaspillage et de pollution. Découvrez dans cet article quelques conseils pour maximiser l’efficacité énergétique de votre cheminée, ainsi que les gestes et les équipements à adopter pour optimiser votre confort thermique et réduire votre impact environnemental.

Choisissez le bon type de cheminée

Il existe différents types de cheminée qui offrent des performances énergétiques variables. Vous pouvez choisir entre :

La cheminée à foyer ouvert qui est la cheminée traditionnelle, offrant une belle vision du feu et une ambiance chaleureuse. Ce type de cheminée est moins efficace par rapport aux autres dispositifs de chauffage, car elle perd beaucoup de chaleur par le conduit et aspire l’air chaud de la pièce.

La cheminée à foyer fermé, representant la cheminée moderne, équipée d’une vitre ou d’une porte qui peut la fermer. Elle permet de mieux contrôler la combustion et de limiter les déperditions de chaleur.

La cheminée à insert qui est un dispositif consistant à insérer un appareil de chauffage dans le foyer d’une cheminée existante. Elle permet de transformer une cheminée à foyer ouvert en une cheminée à foyer fermé, et d’augmenter ainsi son efficacité énergétique.

La cheminée à poêle qui consiste à installer un poêle à bois, ou à granulés, dans le conduit d’une cheminée existante. Elle permet de bénéficier d’un chauffage performant et écologique qui peut être relié à un système de distribution d’air chaud. Son utilisation présente un fort taux de rentabilité, pouvant aller jusqu’à 90%.

Choisissez le bon combustible

Le choix du combustible est également important pour maximiser l’efficacité énergétique de votre cheminée. Vous pouvez choisir entre :

Le bois qui est le combustible le plus utilisé pour les cheminées car il est écologique, renouvelable et peu cher. Mais il faut veiller à choisir du bois de chauffage sec, coupé en bûches adaptées à la taille du foyer, certifié PEFC, ou FSC, qui garantit une gestion durable des forêts.

Les granulés qui sont des petits cylindres fabriqués à partir de sciures et de copeaux de bois compressés. Ils sont plus faciles à stocker et à manipuler que les bûches, et ils offrent une combustion plus régulière et plus propre. Ils sont adaptés aux poêles à granulés qui sont équipés d’un réservoir et d’un système automatique d’alimentation.

Les briquettes qui sont des blocs fabriqués à partir de déchets végétaux ou animaux (paille, marc de café, coquilles d’huîtres…). Elles sont plus compactes et plus calorifiques que les bûches, et produisent moins de cendres. Elles sont adaptées aux foyers fermés, ou aux inserts, qui peuvent les brûler en complément du bois.

Entretenez régulièrement votre cheminée

L’entretien de votre cheminée est essentiel pour maximiser son efficacité énergétique. Il faut notamment :

Nettoyer le foyer en retirant les cendres et les débris qui s’y accumulent afin d’améliorer la combustion et la circulation d’air dans le dispositif. Il faut aussi nettoyer la vitre ou la porte du foyer qui peut se salir avec la suie et réduire la performance de l’appareil. Utilisez des produits adaptés, comme du papier journal humide ou du vinaigre blanc.

Ramoner le conduit au moins une à deux fois par an si vous l’utilisez fréquemment. Notez que le ramonage de cheminée permet d’éliminer les dépôts de suie et de goudron qui se forment sur les parois du conduit, et qui peuvent provoquer des feux de cheminée ou des intoxications au monoxyde de carbone. Cela permet aussi de vérifier l’état du conduit et de détecter d’éventuelles anomalies. Attention, il faut faire appel à un professionnel qualifié pour ramoner le conduit de votre cheminée pour éviter des dommages éventuels.

Contrôler le tirage en vérifiant qu’il est suffisant, c’est-à-dire que l’air circule correctement entre le foyer et le conduit. Sachez qu’un bon tirage permet d’assurer une bonne combustion et d’éviter les refoulements de fumée. Pour contrôler son état de fonctionnement, vous pouvez utiliser un thermomètre ou un anémomètre, ou simplement observer la flamme du feu. Si le tirage est trop faible, vous pouvez installer un extracteur ou un régulateur de tirage.

Avec ces gestes simples et efficaces, vous pourrez maximiser l’efficacité énergétique de votre cheminée et réduire votre facture énergétique.

 

Related Articles