Comprendre l’ajustement de la pression dans les réservoirs à vessie

Category: Énergies renouvelables 3

Lorsqu’il s’agit de concevoir un réservoir de stockage fiable, les ingénieurs doivent prendre en compte une variété de facteurs, dont l’ajustement de la pression. En effet, les matériaux utilisés peuvent avoir un impact sur les performances du réservoir. De plus, les réservoirs peuvent subir différentes pressions en fonction des conditions atmosphériques et de la quantité de liquide qu’ils contiennent. Pour vous aider à comprendre le mécanisme d’ajustement de la pression, nous allons identifier tous les facteurs qui peuvent l’affecter et pourquoi cela est important pour la maintenance du réservoir.

Utilité des réservoirs à vessie

Les réservoirs à vessie sont généralement employés pour stocker des matières hautement corrosives ou radioactives. Ces liquides produisent beaucoup de mousse ou de vapeurs, ce qui les rend dangereux pour l’homme. Ce type de réservoir est généralement équipé de deux valves, dont une située à l’entrée du réservoir à vessie et l’autre à la sortie. Ils sont également équipés d’un manomètre qui indique le niveau de pression interne du réservoir.

Pour toute intervention au niveau de vos appareils de chauffage, faites confiance aux compétences de l’entreprise RED SNOW, située à Larnaud, dans le Jura. Elle réalise également des travaux de plomberie ainsi que l’installation de pompes à chaleur.

Fonctionnement d’un réservoir à vessie

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de comprendre le fonctionnement des réservoirs à vessie. L’armature extérieure des réservoirs à vessie est constituée d’une paroi flexible en caoutchouc ou en textile. Ils ne possèdent ni fond ni couvercle et sont ouverts de tous les côtés.

En outre, la capacité d’un réservoir à vessie est déterminée par son volume, et non par la quantité de liquide qu’il contient. L’un des avantages de ces réservoirs est que vous pouvez les repositionner dans le système avec peu d’effort. De plus, ils peuvent être placés dans un environnement à haut risque (stockage de produits dangereux).

Réglage de la pression du réservoir à vessie

Le réglage de la pression permet aux ingénieurs de contrôler la manière dont le liquide s’écoule à l’intérieur du système. L’ajustement de la pression permet aussi de sélectionner les variétés liquides que le réservoir peut contenir et de définir la façon dont ils seront transférés. Par exemple, les ingénieurs utilisent un réservoir à vessie non pressurisé pour stocker un liquide dangereux, difficile à nettoyer.

Injection d’air

Le réglage de la pression d’un réservoir à vessie est un peu différent du réglage de la pression d’un réservoir ordinaire. Au lieu de modifier la pression de l’air à l’intérieur du réservoir, les ingénieurs ajoutent ou retirent de l’air du réservoir à vessie. Dans ce cas, le réservoir à vessie devient alors le réservoir d’alimentation en pression.

Pour que le transfert se déroule sans encombre, la pression à l’intérieur du réservoir à vessie doit être supérieure par rapport à celle du réceptacle de réception. Pour ce faire, les ingénieurs l’ajustent en fermant les vannes ou en utilisant un panneau de commande.

Ajout d’eau

Dans certaines applications, le réglage de la pression dans les réservoirs à vessie implique également un ajout ou une restriction d’eau. Cela se produit lorsque la pression à l’intérieur du réservoir est inférieure à celle de l’atmosphère. Le contenant n’est donc pas suffisamment plein. Dans ce cas, les ingénieurs remplit le réservoir avec de l’eau pour égaliser la pression. Il arrive aussi parfois que de l’eau soit retirée du réservoir pour réajuster la pressurisation.

Problèmes liés à un mauvais ajustement de la pression

Sur-pressurisation du réservoir à vessie

Du liquide peut s’accumuler sur le dessus de la vessie, si le réservoir est sur-pressurisé. Cela peut entraîner une chute de pression à l’intérieur et provoquer le reflux du liquide en question dans le système. Les ingénieurs doivent donc s’assurer que le liquide atteint le haut du réservoir.

Dépressurisation du réservoir à vessie

Le liquide ne peut pas s’écouler correctement, si la vessie est sous-pressurisée. Ce phénomène peut conduire à terme à une accumulation de pression à l’intérieur du réservoir. Pour éviter ce genre de problème, le réservoir doit être plein avant que la pression ne soit ajustée.

Maintien de l’équilibre entre la pression de l’air et de l’eau

La pression à l’intérieur du réservoir à vessie est maintenue grâce à des valves situées sur l’entrée et la sortie du réservoir. Les ingénieurs introduisent généralement de l’air au niveau de ces valves pour combler la différence de pression et retirent de l’eau pour rétablir la pression.

Related Articles