Salle de bain PMR : comment l'aménager efficacement ?

Salle de bain PMR : comment l’aménager efficacement ?

Category: Plomberie 4 0

La salle de bain PMR est pensée et organisée pour offrir des garanties optimales d’accessibilité, de confort et de sécurité aux personnes à mobilité réduite. Pour respecter strictement les normes en vigueur, une salle de bain PMR doit être conçue et aménagée de façon spécifique

En plus des normes techniques classiques pour une salle d’eau, la salle de bain PMR doit répondre à certaines exigences prévues par le législateur pour octroyer aux personnes à mobilité réduite un confort optimal, une autonomie maximale et une sécurité renforcée. Il en découle que l’aménagement efficace d’une salle de bain PMR est une spécialité que seuls certains professionnels de la plomberie, des sanitaires et du chauffage peuvent assumer.

Quelles sont les critères requis pour réaliser une salle de bain PMR ?

Le critère fondamental pour configurer une salle de bain PMR, est de prévoir un espace suffisant pour faciliter la mobilité des seniors ou des personnes en fauteuil roulant. L’idéal est de faire appel à un plombier chauffagiste pour penser le plan avec vous et exécuter l’installation avec soin.

Principes d’aménagement basés sur des espaces de circulation suffisants et des équipements ergonomiques pour personnes âgées ou à mobilité réduite

De la largeur de la porte d’accès à la surface globale de la salle de bain, en passant par les meubles et équipements, tout doit être pensé pour servir au mieux l’autonomie, la sécurité, et la qualité de vie des personnes à mobilité réduite.

En se focalisant sur les installations essentielles, on libère de l’espace pour faciliter la mobilité. Les obstacles au sol sont à bannir et, depuis les plans, chaque équipement doit être prévu pour être accessible sans entrave en position assise.

Les critères d’aménagement incontournables pour une salle de bain PMR

En premier lieu, l’accès doit être aisé. Toute personne en fauteuil roulant ou équipée d’un déambulateur doit pouvoir y accéder sans difficulté. La largeur minimale de la porte d’accès est fixée à 90 cm.

Ensuite cet espace doit être assez grand pour qu’elle puisse s’y déplacer sans entrave et, au besoin, manœuvrer son fauteuil à son aise. Pour cela, un espace de mobilité représenté par un cercle d’un diamètre minimal au sol de 1,50 mètres est à prévoir entre le lavabo, la douche, les WC et autres installations.

 

Contraintes spécifiques dans l’aménagement d’un lavabo, d’une douche et de WC PMR

Les exigences techniques concernant la configuration d’une salle de bain PMR indiquent précisément comment penser et installer chaque équipement pour le confort et la sécurité des usagers.

Le lavabo PMR

Le lavabo est une pièce centrale de la salle d’eau. Pour en faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite, il importe qu’il ne comporte pas d’éléments en sa partie inférieure, permettant ainsi au fauteuil de s’y encastrer.

La vasque du lavabo PMR doit se situer à 80 cm du sol et offrir 70 cm en dessous pour les jambes de la personne en fauteuil. Il faut aussi veiller à ce que ce lavabo offre 60 cm de large au moins et prévoir 30 cm de profondeur en dessous pour optimiser l’accessibilité.

La douche PMR

Elle doit offrir au minimum un espace de 90 cm sur 120 cm. La douche à l’italienne, sans ressaut, est assez plébiscitée pour sa simplicité, et son accessibilité aux personnes âgées ou en situation de handicap.

Si vous prévoyez un siège de douche, il devra être disposé à 45 ou 50 cm du sol et demandera de libérer un espace de 80 x 130 cm le long de la douche pour en faciliter l’usage. Des barres d’appui positionnées à 70 ou 80 cm du sol faciliteront l’accessibilité.

Pensez aussi à rendre l’espace pratique pour tous les profils (personnes âgées, personnes en fauteuil, aides-soignants, etc.).

Les WC PMR

A l’installation, la cuvette doit être entourée d’un espace libre de 80 x 130 cm minimum de chaque côté pour en faciliter l’accès. Les WC suspendus semblent les plus adaptés pour les personnes à mobilité réduite. Ici aussi la barre d’appui, à 70 ou 80 cm du sol, et à 40 cm environ de la cuvette est indispensable.

Il existe des modèles avec douchette à jet oscillant et température d’eau réglable pour les plus sophistiqués.

Related Articles

Add Comment