bois de chauffage

Stockage bois de chauffage : comment faire un roulement ?

Category: Chauffage bois 13

Pour les propriétaires qui se chauffent au bois, avoir du combustible sec et prêt à l’emploi est essentiel pour une saison de chauffe efficace et économique. Cependant, le bois de chauffage demande un peu de prévoyance et d’organisation. La mise en place d’un système de roulement pour le stockage du bois est la solution idéale pour garantir un approvisionnement continu en combustible de qualité. Quels sont les avantages d’un roulement de stockage et les étapes clés pour le mettre en place ?

Pourquoi opter pour un roulement de stockage ?

Le roulement de stockage du bois de chauffage présente de nombreux avantages pour le propriétaire avisé. Tout d’abord, il permet d’avoir du bois parfaitement sec à portée de main en permanence. En effet, le processus de séchage prend environ un an pour la plupart des essences. Avec un roulement bien géré, vous aurez toujours une réserve de bois vieux d’un an ou plus, prêt à brûler efficacement.

De plus, le roulement facilite grandement la gestion du stockage. Au lieu d’accumuler des années de provisions en une fois, vous pouvez répartir vos achats ou votre coupe de bois sur l’année. Cela allège la charge de travail et permet de mieux répartir les dépenses.

Enfin, le roulement vous aide à optimiser l’espace de stockage disponible en facilitant la rotation des provisions. Le bois fraîchement coupé ou livré peut prendre la place du bois sec déjà consommé.

Comment mettre en place un roulement efficace ?

La première étape consiste à déterminer vos besoins annuels en bois de chauffage. Celui-ci dépend de la superficie de votre habitat, de son isolation et de la rigueur de l’hiver dans votre région. En moyenne, un foyer bien isolé consomme entre 3 et 6 cordes de bois par an. N’hésitez pas à ajuster cette estimation en fonction de vos propres observations.

Aménager un espace de stockage adéquat

Que vous choisissiez un abri de jardin, un appenti ou une zone dédiée à l’extérieur, assurez-vous que votre espace de stockage soit suffisamment grand pour accueillir au minimum deux années de provision. Un bon accès et une protection contre les intempéries sont également essentiels pour faciliter la manutention et le séchage optimal du bois.

Établir un calendrier de roulement

Une fois vos besoins et votre espace de stockage définis, il est temps d’établir votre calendrier de roulement. L’idée est d’avoir en permanence au moins deux années de provisions à différents stades de séchage.

Par exemple, au printemps, vous pouvez faire une première coupe ou livraison de bois frais qui constituera votre provision pour l’année N+2. L’été, ce sera au tour de la provision pour N+1 d’être renouvelée par une nouvelle coupe ou livraison. Enfin, en automne et en hiver, vous puiserez dans la réserve de l’année N, parfaitement sèche, pour alimenter votre foyer.

Respecter les bonnes pratiques de séchage

Pour que le roulement fonctionne parfaitement, il est essentiel de respecter les bonnes pratiques de séchage du bois. Empilez le bois de manière à favoriser une bonne circulation de l’air et protégez-le des intempéries avec un toit ou une bâche bien ventilée. Le bois idéalement fendu séchera plus vite qu’en bûches entières.

Un roulement, la clé d’un approvisionnement continu

En mettant en place un système de roulement pour le stockage de votre bois de chauffage, vous vous assurez d’avoir en permanence du combustible sec et efficace à portée de main. Certes, cela demande un peu d’organisation au départ, mais cette méthode vous fera gagner un temps précieux et vous évitera bien des tracas à long terme. N’hésitez pas à contacter un spécialiste du bois de chauffage pour plus d’informations. De plus, disposer d’un stock de bois de qualité optimise le rendement de votre système de chauffage et contribue à réduire vos coûts de chauffage. Alors, n’attendez plus pour mettre en place votre propre roulement de stockage !

Related Articles