humidificateur d'air

Humidificateur d’air : 6 critères de choix

Category: Conseils 1 0

Idéalement, le humidificateur d’air s’utilise en hiver pour réguler le taux d’humidité d’une pièce. Plusieurs modèles intégrant différentes options existent sur le marché. Pour mieux vous aider à choisir l’appareil qui répond le plus à vos besoins, les critères suivants sont à considérer.

Le type de l’humidificateur

Il existe 4 types d’humidificateurs d’air.

L’humidificateur à vapeur froide

L’humidificateur à vapeur froide diffuse de l’air humide capable d’assainir une pièce de 30 m². L’eau est imbibée dans une casquette de filtration qui se trouve au fond de l’appareil. Des gouttelettes d’eau se répandent ensuite dans l’air grâce au ventilateur qui diffuse de l’air sec. Idéal pour une chambre d’enfant, ce type d’humidificateur est apprécié pour son caractère sécuritaire vu qu’il ne risque d’engendrer aucune brûlure. Toutefois, les impuretés sont conservées à l’intérieur de l’appareil, ce qui risque de polluer l’air lorsque son filtre est mal entretenu.

L’humidificateur à vapeur chaude

Avant de se transformer en état gazeux, l’eau doit être chauffée. Deux électrodes la font bouillir par la suite dans le réservoir de l’humidificateur à vapeur chaude. Celui-ci est apprécié pour sa capacité à détruire les bactéries et les microbes grâce à la chaleur qu’il produit. Lorsque l’eau entre dans le système de ventilation, elle se refroidit et se transforme en vapeur. Celle-ci est ensuite diffusée sous forme de brume légère et se mélange dans l’air pour réchauffer une pièce. Cependant, sollicitez un spécialiste en climatisation pour installer un système de chauffage si votre but principal est de réchauffer une pièce.

L’humidificateur à ultrasons

L’humidificateur ultrasonique est apprécié pour son caractère silencieux. Il fonctionne grâce à la vibration d’une membrane métallique actionnée par les ondes sonores diffusées à haute fréquence. Une fois que l’eau tombe au-dessus de cette membrane, un ventilateur fait propulser des mini-gouttelettes d’eau dans l’air. Le point fort de ce type d’humidificateur d’air réside dans sa capacité à diffuser de l’air chaud autant que de l’air froid. Cependant, les bactéries et les impuretés doivent être traitées vu que l’eau n’est pas préalablement filtrée.

L’humidificateur à UV

Idéal pour les personnes souffrant d’immunodéficience, l’humidificateur à UV utilise ses rayons pour détruire les microbes dans l’eau. Cependant, ses lampes doivent être changées régulièrement pour que l’appareil reste opérationnel.

Le débit de vapeur

Le choix de débit de vapeur émis par l’humidificateur d’air dépend de la dimension de la pièce. Plus celle-ci est grande, plus la densité de la vapeur doit être importante. Quoi qu’il en soit, optez pour un appareil émettant un débit proportionnel à chaque pièce pour économiser de l’énergie.

Le niveau sonore

Choisissez un humidificateur d’air qui émet moins de bruit pour préserver votre confort pendant votre sommeil. L’humidificateur à ultrasons est ainsi le choix par défaut si ce critère vous semble important. Par ailleurs, certains modèles intègrent une fonction de régulation de bruit avec l’option nuit ou sommeil.

L’autonomie

L’autonomie d’un humidificateur d’air dépend notamment de la capacité de son réservoir. La plupart des modèles fonctionnent de 8 à 10 h. Ceux qui disposent d’un voyant lumineux permettant d’indiquer un réservoir vide sont les plus pratiques. De plus, privilégiez ceux qui ont un réservoir de 6 litres pour pouvoir utiliser l’appareil au-delà de 10 h.

L’hygrométrie

Il est conseillé de choisir un humidificateur d’air intégrant un hygrostat qui capte automatiquement l’humidité dans l’air. Cela permet à l’appareil de diffuser un débit de vapeur adapté au taux d’humidité de la pièce. Une fois que le taux d’humidité paramétré est atteint, l’hygrostat s’arrête automatiquement.

Le programmateur

Un humidificateur d’air disposant d’une fonction de minuterie est à privilégier pour que vous puissiez contrôler son démarrage et son arrêt. Ce modèle vous permet aussi de programmer le bruit émis et l’intensité du débit. Vous pouvez également le mettre en mode automatique ou en mode normal. Quoi qu’il en soit, cette fonction vous permet de consommer moins d’énergie et d’éviter une éventuelle surchauffe.

Related Articles

Add Comment