Comment faire pour gonfler le vase d'expansion de votre chaudière ?

Comment faire pour gonfler le vase d’expansion de votre chaudière ?

Category: Chaudière à condensation 12 0

Le vase d’expansion est une pièce indispensable au bon fonctionnement d’une chaudière et à la sécurité des utilisateurs. Il s’agit d’un composant métallique, sous forme de sphère ou de cylindre, constitué de deux parties différentes. Cette pièce a pour rôle de compenser les variations de volume d’eau en absorbant les excédents d’eau, causés par la dilatation du corps de la chaudière lors du chauffe. Toutefois, comme tout composant de chauffage, le vase d’expansion n’est pas à l’abri d’une éventuelle panne. Découvrez dans cet article comment reconnaître une panne de vase d’expansion et quelles sont les étapes à suivre pour le regonfler.

Les pannes liées au vase d’expansion défectueux

Afin de limiter les risques d’accident domestique et de garantir le bon fonctionnement de la chaudière, il est primordial de veiller à ce que le vase d’expansion soit toujours en parfait état de marche. Pour savoir s’il y a une défaillance au niveau de cette pièce, voici les principaux symptômes d’un vase d’expansion en panne :

– Une baisse sans arrêt de la pression de circuit, même après plusieurs remise à niveau ;

– Une pression d’eau de circuit qui fait yoyo,

– Une chaudière qui se met en mode sécurité fréquemment en indiquant un excès d’eau ou un manque d’eau,

– Une détection de fuite au niveau de soupape.

Si après la vérification du vase d’expansion, vous constatez qu’il s’agit simplement d’un manque d’air, il suffit de le regonfler.

Comment regonfler le vase d’expansion d’une chaudière ?

Regonfler un vase d’expansion, c’est une opération relativement simple qu’on peut réaliser soi-même. Vous n’avez pas besoin d’être un professionnel. Ce qu’il vous faut, c’est de vous munir de quelques outils : une pompe de gonflage avec manomètre ou une pompe à vélo et un tuyau d’arrosage. Une fois tous ces outils rassemblés, vous pouvez entamer le gonflage.

1- Mettez la chaudière en arrêt, en appuyant sur le bouton ON/OFF.

2- Videz à l’aide du tuyau d’arrosage l’eau contenue dans le circuit jusqu’à ce que le manomètre de la chaudière affiche 0 bar.

3- Mettez la pompe à vélo ou la pompe avec manomètre sur la valve du vase d’expansion et gonflez jusqu’à obtention de la pression adéquate.

Attention : le vase doit être gonflé à l’azote. Ce gaz a la propriété d’augmenter la longévité du vase. Si vous ne pouvez pas vous en procurer, vous pouvez utiliser de l’air, car 90 % de sa composition est de l’azote. Dans ce cas, assurez-vous que l’air est sec à 100 %, car l’humidité risque d’entraîner l’oxydation de la tôle du vase.

Quant à la pression de gonflage, elle peut être calculée en fonction de chaque installation, via un simulateur en ligne ou un logiciel spécifique. Mais, la pression donnée par ces outils est généralement surdimensionnée, ce qui mène la majorité des utilisateurs à opter pour un gonflage standard. Le plus sûr est de vous référer aux instructions affichées sur l’étiquette du vase ou de la chaudière. Généralement, la pression du pompage est de 0,8 bars pour les chaudières murales et peut grimper jusqu’à 1,5 bars pour les chaudières au sol qui ont des vases placés au point le plus bas de l’appareil.

4- Retirez la pompe, puis remettez de l’eau dans le circuit jusqu’à sa pression d’origine : 1,2 bars pour les chaudières murales et 1, 5 bars pour les chaudières au sol.

Ces quelques manipulations devraient suffire à remettre l’appareil en route, si cela n’est pas le cas, vérifiez l’état de la membrane. S’il y a une membrane déchirée, il faudra remplacer entièrement le vase d’expansion.

 

Related Articles

Add Comment