Quelle est la solution la plus économique pour climatiser une mezzanine ?

Quelle est la solution la plus économique pour climatiser une mezzanine ?

Category: Climatisation 12 0

La mezzanine est un moyen très efficace pour mieux exploiter une pièce de grande hauteur sous le plafond. Il s’agit d’une plateforme habitable qui surplombe une grande pièce, accessible avec un escalier. Elle peut être ouverte, munie d’un simple garde-corps ou fermée (avec un simple rideau, cloisonnée ou vitrée). La mezzanine est souvent exploitée comme chambre à coucher, mais peut également servir de bureau ou d’espace de rangement.

La mezzanine est une pièce qui se réchauffe facilement, surtout quand elle est ouverte. En effet, la chaleur dans une pièce a tendance à monter et est piégée en haut, sous le plafond. Et pour un confort optimal, la mezzanine a besoin d’une climatisation efficace.

À noter que cette pièce de vie n’est considérée comme un étage à part entière que si sa surface dépasse 10 % de l’aire de plancher de la maison. Sachez également qu’une mezzanine de 20 m² doit être déclarée auprès de la mairie. Au-delà de cette surface, vous devez demander un permis de construire.

Le phénomène de stratification d’air dans une pièce

La température de l’air dans une pièce n’est pas homogène. La chaleur a tendance à monter. Selon des études menées, la température de l’air dans une pièce monte de 1 à 1,5° C par mètre de hauteur (phénomène de stratification d’air). Ainsi, pour une mezzanine surplombée à une hauteur de 2,5 mètres du plancher, la température doit être importante.

La solution : déstratifier l’air

Ainsi, pour avoir une température homogène dans une pièce de hauteur importante sous le plafond, il faut le déstratifier, c’est-à-dire, brasser l’air dans la pièce et rediriger l’air chaud vers le bas.

La technique est simple et pratique. Elle est utilisée dans des ateliers et des entrepôts pour homogénéiser la température (dont l’écart peut atteindre 10 °C entre le plancher et le plafond), mais commence à trouver son utilité dans les maisons individuelles.

Le déstratificateur d’air

Il s’agit d’un appareil plus ou moins puissant, installé généralement au plafond, qui sert à faire descendre l’air chaud du plafond et à brasser avec l’air froid du bas. L’évolution de la technologie a permis d’intégrer un système de brassage d’air dans certains climatiseurs. Les déstratificateurs les plus modernes sont même connectés.

Ces appareils sont équipés d’un brasseur d’air qui inspire l’air chaud pour le propulser rapidement sans le refroidir, vers le bas, près du plancher.

Mais un simple ventilateur installé au plafond peut suffire pour faire office de déstratificateur.

Le déstratificateur d’air est efficace aussi bien en saison chaude qu’en hiver, permettant de réduire la consommation électrique de la climatisation jusqu’à 30 %, tout en offrant un confort thermique optimal dans la pièce où il est installé.

Le ventilateur réversible

À la différence des ventilateurs classiques, ce type de ventilateur est équipé d’une «fonction hiver ». Relié à un thermostat, il ne fonctionne que si la température de consigne est atteinte. Il peut tourner dans les deux sens (dans le sens d’une aiguille de montre et inversement), permettant à la fois de remonter l’air frais du bas en été et de faire redescendre l’air chaud vers le bas en hiver.

Un ventilateur réversible peut être accompagné d’un éclairage LED, permettant à la fois de climatiser et d’éclairer la pièce sans trop encombrer le plafond.

Dans des grandes pièces, le système de climatisation classique est d’une efficacité moyenne pour optimiser la température. Le déstratificateur et le ventilateur réversible sont des alternatives à des prix accessibles (entre 200 et 400 €) pour maintenir la température ambiante à un niveau confortable. Pour un fonctionnement optimal, il est préférable que l’installation de ces appareils soit faite par des experts en installation de climatiseur comme E2CA, à Chalon-sur-Saône.

Related Articles

Add Comment