Quelle technique d’isolation pour un mur en parpaing?

Category: Isolation mur 11 0

Généralement, l’isolation des murs est d’une importance capitale, surtout dès l’étape de la construction ! Quelle technique adopter alors ? Découvrez dans cet article la meilleure technique d’isolation pour un mur en parpaing !

L’importance de l’isolation d’un mur en parpaing

L’isolation d’un mur en parpaing est essentiel pour se protéger du froid mais aussi des bruits ! Si vous voulez vivre confortablement chez vous, loin des ponts thermiques et acoustiques aiguës, pensez à bien isoler vos murs. Certains immeubles, construits avant les années 1970, par exemple, spnt très énergivores puisqu’ils n’étaient pas encore sous l’emprise de la législation sur l’isolation ! Au cas où vous posséderiez un garage, sachez qu’une bonne isolation de ce dernier peut améliorer la protection de vos installations électriques contre la chute des températures extérieures.

L’isolation par l’intérieur

L’isolation d’un mur en parpaing en ITI existe en deux grandes solutions possibles : le doublage thermoacoustique et la contre-cloison.

  • Le doublage thermoacoustique

C’est un composite en polystyrène et qui est collé directement au mur. Il peut être aussi obtenu à partir d’une fusion entre un isolant et une plaque de plâtre. Pour réduire les risques d’incendie et rendre en même temps la technique de doublage thermoacoustique beaucoup plus efficace, n’oubliez pas d’associer le polystyrène avec une inertie intérieure, à base de plâtre et de terre cuite, car celle-ci est une matière inflammable.

  • La contre-cloison

Cette technique consiste à poser une cloison de plâtre devant le mur en parpaing en laissant un petit espace pour y faire glisser l’isolant en laine de roche (Rockwool), de verre ou de chanvre

L’isolation par l’extérieur

Sachez que cette deuxième technique d’isolation correspond à la réglementation thermique de la RT 2012. L’isolation par l’extérieur est parfait pour économiser de l’énergie. D’une longévité incroyable, cette technique est efficace contre les ponts thermiques et permet de conserver toute la surface habitable d’une pièce. Comme l’ITI, l’isolation par l’extérieur (ITE) existe également en deux solutions possibles telles que le bardage PVC et l’ITE sous enduit.

  • Le bardage PVC

En optant pour cette solution, de nombreux avantages s’offrent à vous. Avec sa pose si facile, sa durabilité à l’infini et sa capacité d’offrir une belle finition avec la meilleure des résistances aux intempéries, elle est très performante  ! Plusieurs choix sont possibles pour le type de bardage à adopter et on peut en citer le bardage rapporté composé d’isolant et de bardage ainsi que le bardage double peau composé de bardage, d’isolant et encore de bardage ! Le choix de l’isolant dépend entièrement de vous ! Vous pouvez opter, par exemple, pour un isolant en polystyrène expansé ou en laine de chanvre, de verre ou de roche… .

  • L’ITE sous enduit

Cette technique requiert l’utilisation du polystyrène comme type d’isolant. L’ITE sous enduit consiste à coller simplement les panneaux isolants sur les murs en parpaing puis recouvrir le tout à l’aide d’un treillis de fibre de verre. Celui-ci est généralement collé ou marouflé dans un sous-enduit. Pour le choix des finitions, vous pouvez opter soit pour les enduits hydrauliques qui est à base de chaux et de ciment, soit pour les enduits organiques à base de résines synthétiques.

Choisir la bonne isolation

Doit-on choisir l’ITI ou l’ITE pour l’isolation d’un mur en parpaing ? Pour un meilleur résultat, il est recommandé de choisir la technique d’isolation par l’extérieur ou ITE. En effet, cette technique répond au mieux à la réglementation thermique de la RT 2012 ! Et si vous souhaitez la choisir, sachez que le niveau d’exigence de la RT 2012 est de 4 m² K/W. Opter pour l’isolation par l’extérieur offre une meilleure garantie grâce à sa résistance aux intempéries et sa longévité ! Si vous voulez également avoir une belle finition, optez pour celle-ci.

Related Articles

Add Comment