Guide d'installation d'une pompe à chaleur aérothermique

Guide d’installation d’une pompe à chaleur aérothermique

Category: Pompe à chaleur 21 0

Une pompe à chaleur aérothermique utilise l’énergie contenue dans l’air pour chauffer une habitation. On retrouve ce fonctionnement chez une PAC air/air et air/eau. Découvrez le guide complet d’installation d’une PAC aérothermique dans l’article qui suit.

Installation de l’unité à l’extérieur du bâtiment

Il est important de réussir l’installation de l’unité extérieure d’une pompe à chaleur aérothermique pour mieux contrôler son niveau sonore. Qu’il s’agisse d’une PAC monobloc ou split-system, quelques réglementations sont à suivre pour éviter l’émission de bruit désagréable au voisinage. D’une part, faites en sorte que l’unité extérieure se place à un endroit où il est facile de l’entretenir ou de le dépanner. Pour ce faire, prévoyez environ 0,3 à 0,5 m de distance autour du côté échangeur et 1,50 m autour du reste de l’appareil. De plus, privilégiez un endroit opposé aux vents dominant pour éviter de contrarier la rotation des hélices. L’accumulation des feuilles autour de l’appareil doit être surveillée de temps en temps tout au long de l’installation.

D’autre part, il est recommandé de créer une dalle désolidarisée du bâtiment si l’unité extérieure est installée sur le sol. Quant à une pose sur un mur, utilisez des silentblocs performants. Ces deux dispositifs permettent de supprimer la transmission des vibrations au bâtiment. Quoi qu’il en soit, des plots anti-vibrations en caoutchouc ou en élastomère doivent surplomber cette partie de l’unité du PAC.

Bon à savoir : évitez les caches climatiseurs pour embellir votre façade, car une PAC est conçue pour fonctionner à l’air libre.

Installation de l’unité extérieure à l’intérieur du bâtiment

Certains paramètres sont à prendre en compte si vous installez l’unité extérieure à l’intérieur du bâtiment :

– les grilles de reprise et de soufflage doivent être suffisamment espacées pour éviter le recyclage de l’air ;

– des produits qui absorbent les ondes sonores doivent être appliqués sur les murs ;

– la quantité de fluide frigorigène autorisée en local technique doit être respectée ;

– l’évacuation des condensats doit avoir 1 cm de pente par mètre au minimum, etc.

Installation des appareils intérieurs

  • La pompe à chaleur air/air

Pour choisir l’emplacement de l’unité intérieure d’une pompe à chaleur air/air, référez-vous :

– à la disposition des locaux ;

– aux contraintes techniques du bâtiment ;

– aux options techniques de l’appareil ;

– au style et à la décoration de la pièce.

Quant à l’installation des composants, commencez par le raccordement de l’unité murale, la cassette et la console. Pour ce faire, assurez-vous que :

– les raccordements des tubes frigorifiques sont isolés ;

– les eaux de condensation sont évacuées de manière gravitaire ;

– l’unité intérieure est installée suivant la longueur de la pièce ;

– une pente légère a été réalisée pour le percement du trou servant de passage des tubes.

Par ailleurs, plusieurs choix s’offrent à vous pour l’emplacement d’une PAC air/air gainable raccordée aux bouches de reprise et de soufflage :

– au-dessous d’un faux plafond ;

– dans les combles ;

– dans des placards, etc.

À noter : prévoyez des siphons au niveau de l’évacuation d’eau pour éviter toute rétention d’eau à l’intérieur du bac de condensat.

  • La pompe à chaleur air/eau

Pour une pompe à chaleur air/eau, il est plutôt question d’émetteurs au lieu d’unité intérieure. Bien qu’il existe plusieurs types d’émetteur, l’installation reste la même. Les éléments suivants sont ainsi à installer étape par étape :

– la vanne de remplissage ;

– le disconnecteur ;

– la soupape de sécurité ;

– le purgeur d’air automatique :

– la vase d’expansion ;

– le filtre à tamis et le pot à boue ;

– la vanne d’équilibrage ;

– le ballon tampon ;

– le manomètre et le thermomètre ;

– le kit hydraulique ;

– le raccordement électrique.

Related Articles

Add Comment