Poêle de masse : fonctionnement et installation

Poêle de masse : fonctionnement et installation

Category: Poles et Cheminées 21 0

Le poêle de masse est un mode de chauffage apprécié pour le confort qu’il offre grâce à la diffusion de la chaleur par rayonnement. Cependant, les occupants doivent le faire fonctionner le matin et le soir pour optimiser sa performance. Zoom sur son fonctionnement et son installation.

Le fonctionnement d’un poêle de masse

Comment le poêle de masse réchauffe le logement ?

Un poêle de masse restitue lentement la chaleur au quotidien après la réalisation d’une ou deux flambées intenses. Cela permet de réchauffer votre logement pendant 24 à 36 h. L’appareil passe ainsi par trois étapes.

    • La flambée intense

La flambée intense dure 2 à 5 h où plusieurs kilogrammes de bois à haute température brûlent dans le foyer du poêle. Cela produit une forte combustion dont la puissance se situe entre 10 et 40 kW.

    • La diffusion de la chaleur durant la flambée

Alors que le bois continue à se brûler, la chaleur commence à se diffuser à travers la vitre du poêle par rayonnement. Sur certains modèles, elle passe à travers des grilles d’air chaud. Quoi qu’il en soit, la plupart des chaleurs créées sont simultanément retenues dans les matériaux accumulateurs.

    • La diffusion de la chaleur en différée

La chaleur est restituée doucement par l’intermédiaire des matériaux accumulateurs à la fin de la flambée durant plusieurs heures. C’est ainsi que le poêle de masse réchauffe une pièce pendant plus de 10 h.

Comment le poêle de masse accumule de la chaleur ?

Deux combustions se produisent durant la phase de flambée : au niveau du bois de chauffage et au niveau des fumées dégagées. L’accumulation de la chaleur se fait pendant la seconde combustion dans une chambre annexe du poêle à 1 000 °C. Les matériaux accumulateurs récupèrent ensuite le plus de chaleur possible à travers un circuit interne avant de stocker les fumées. La restitution de la chaleur par rayonnement implique sa rediffusion de manière progressive et lente.

Quels sont les matériaux accumulateurs ?

Un poêle de masse est capable de contenir 800 kg à 4 000 kg de matériaux accumulateurs comme :

– la faïence ;

– la terre crue ;

– les briques ;

– la pierre ollaire ;

– le béton réfractaire ;

– la stéatite.

L’installation d’un poêle de masse

Avant d’installer un poêle de masse, assurez-vous que la surface au sol de la pièce mesure près de 1 m² dont :

– 90 cm de largeur ;

– 70 cm de profondeur ;

– 20 cm de zone de dégagement autour du poêle.

Quels sont les critères à considérer pour installer un poêle de masse ?

Le poêle de masse ne convient pas à tous types de maisons à cause de sa faible puissance. Voilà pourquoi, assurez-vous que votre maison présente les caractéristiques suivantes avant d’installer ce système de chauffage :

– l’isolation thermique et acoustique de la maison est excellente ;

– la température intérieure subit peu de fluctuation en dépit de la variation de températures extérieures ;

– la taille de chaque pièce de la maison est modérée.

Quoi qu’il en soit, le poêle en masse doit se situer au milieu d’une pièce centrale et bien ouverte.

Combien coûte la pose d’un poêle de masse ?

Le prix d’installation d’un poêle de masse varie entre 3 500 € et 12 000 €/m². Si vous prévoyez de l’installer par vos propres moyens, sachez que le prix de l’appareil varie en fonction de son matériau :

– le modèle en fonte et céramique : 3 500 à 6 000 € ;

– le modèle en faïence : 6 000 à 9 000 € ;

– le modèle en béton : 9 000 à 12 000 € ;

– le modèle en stéatite : 11 000 à 18 000 €.

Related Articles

Add Comment