Quels sont les différents types de circulateurs de chaudière ?

Category: Chaudière à condensation 6 0

Quand l’hiver approche, nous avons tous un besoin commun de chaudière, un confort d’eau chaude. C’est précisément le circulateur qui permet de créer et de gérer la pression ainsi que le débit du circuit de chauffage d’une maison. Pour circuler, l’eau doit être mise en mouvement par une pompe afin qu’il puisse atteindre tous les émetteurs de chaleur.

Aujourd’hui, ils existent trois types de circulateurs :

Les pompes standard

Les plus répandus sur le marché et également les moins chers par rapport aux autres modèles. Spécificité : ils possèdent trois vitesses (parfois 4 vitesses) de rotation fixe au réglage manuel. On constate cependant qu’ils sont équipés d’un moteur asynchrone, courant monophasé ou triphasé au rendement médiocre. Ils sont très connus pour être gourmands. En effet, en marche, ils dépensent beaucoup plus d’énergie que les pompes normales. Mais aujourd’hui, il existe des circulateurs à rotor noyé équipés d’un même moteur, mais à commande électronique. Dans ce cas, votre circulateur n’aura plus à fournir de gros des efforts. Tout se jouera dans l’installation électrique.

Circulateurs à vitesse variable

Avec ce modèle, la vitesse de rotation est régulée en courant continu. C’est le meilleur type avec un prix raisonnable. Armé d’un dispositif électronique par cascade d’impulsions et d’un convertisseur de puissance, il réduit la vitesse lorsqu’une partie du circuit devient inactive. Quels sont ses avantages ? C’est une source d’économie financière et surtout d’énergie. En le réglant correctement, celui-ci va adapter en continu sa vitesse de rotation en fonction de vos besoins. En ville, on l’utilise avec régulation ΔP variable qui correspond mieux aux corrélations effectives entre débit et perte de charge. Donc, il est programmable. En tout cas, il est 3000 fois mieux que du bois de chauffage.

Chauffage à moteur synchrone (à aimant permanent)

Il se différencie par son caractère électronique à moteur noyé, possédant une régulation comparable à celui des deux précédents. Mais il est aussi beaucoup plus performant et productif dans son rôle. À noter que ce modèle économise moins de 20% d’énergie. En vraie, c’est le meilleur sur le marché, toutefois le prix est plus coûteux. Si vous avez les moyens, c’est le plus recommandé, sinon le deuxième type fait largement l’affaire. Ces appareils disposent d’un bon rapport qualité entre l’énergie utilisée et le confort recherché. Si le circulateur électronique standard est de 470 W, celui-ci est de 320. Ainsi, 90% en plus par rapport aux anciennes générations. Il assure une circulation accélérée de l’eau chaude. Il apporte plus de confort : suppression du bruit ou du sifflement, mode de nuit/jour, adaptation aux besoins… D’ailleurs, il vous est recommandé de solliciter un artisan électricien pour son installation ; ce qui n’est pas étonnant, vu les frais importants pour pouvoir en profiter.

ESSENTIEL et CONSEILS :

 Une régulation programmable signifie qu’on peut gérer tous les paramètres du circuit hydraulique : pression, température de l’eau, vitesse et débit.

Certains modèles disposent d’un écran qui fait connaître en temps réel la consommation de l’appareil. L’utilisation des chaudières fait partie des conditions d’hygiène et sanitaire, de la production d’eau chaude propre et filtrée. Leur entretien doit être parfaitement réglé pour qu’elles soient en état de fonctionner correctement. Un mauvais réglage entre le débit et la pression pourrait être néfaste. Et il est crucial de prendre en compte les divers paramètres avant l’installation.

Si la chaudière est ancienne, il est recommandé de remplacer le thermosiphon, qui est le système de chauffage, par un modèle plus récent, améliorant le niveau de performance du circuit. Ne négligez surtout pas le contrôle annuel obligatoire de votre chaudière. C’est aussi l’occasion pour vous de demander conseil auprès d’experts, car de leurs expériences, ils sauront répondre aux éventuels problèmes qui peuvent vous préoccuper.

Concernant le prix, il varie de 60 à 450 Euros en fonction de votre choix. Mais, c’est encore à vous de voir quel type conviennent le mieux à votre maison. Une chose est sûre, la chaudière, qu’elle soit murale ou dans d’autres emplacements, reste un appareil en vogue et utile pour le confort dans sa maison !

Related Articles

Add Comment