Quelle est la norme pour une salle de bain adaptée aux personnes à mobilité réduite (PMR) ?

Category: Conseils 7 0

Pour permettre aux personnes à mobilité réduite (PMR) de profiter de la salle de bain, il y a des normes à respecter. Quelles sont les normes d’accessibilité à une salle de bain pour les personnes handicapées ? Nous vous donnons dans cet article toutes les mesures qui doivent être prises pour adapter une salle de bain aux personnes à mobilité réduite.

Quelle est la réglementation en vigueur sur l’accessibilité de la salle de bain aux PMR ?

Il existe une réglementation en vigueur sur l’accessibilité de la salle de bain aux personnes à mobilité réduite. Et il est important de ne pas négliger cette réglementation. En effet, cette réglementation a été instaurée dans le but de rendre un peu plus facile la vie quotidienne des personnes à mobilité réduite. Il nous oblige à concevoir un aménagement spécial de la salle de bain et des toilettes pour permettre aux handicapés d’y avoir accès facilement. Ainsi, ils évitent de nombreux dangers et gagnent du temps.

Il existe même des sociétés telles que CANOINE OLIVIER spécialisées dans la vente de sanitaire pour PMR. Tout ceci prend sa source dans la loi sur les normes d’accessibilité aux PMR de 2005. Celle-ci est régie par les arrêtés du 17 mai 2006 et du 20 avril 2017.

Les dimensions d’une salle de bain pour PMR

Dans une salle de bain pour personne à mobilité réduite, l’espace a une très grande importance. En effet, les personnes handicapées ont besoin d’espaces pour se déplacer, soit avec leur fauteuil roulant, soit avec leur béquilles ou encore avec un déambulateur. Il est donc nécessaire qu’elles puissent se déplacer sans être encombré par les accessoires.

Pour qu’une salle de bain soit adaptée à une personne handicapée, il faut que la porte ait une largeur de 90 cm au moins. Quant au diamètre total de la pièce, elle doit être d’au moins de 1,5 m. C’est la dimension nécessaire pour pouvoir manœuvrer un fauteuil roulant.

Par ailleurs, en dehors de la dimension, il faut également veiller à ce que le sol de la salle de bain puisse être praticable, c’est-à-dire débarrassé de tout obstacle. Vous voyez donc qu’il y a des étapes à suivre pour qu’une salle de bain devienne adaptée à une personne handicapée.

Les équipements d’une salle de bain pour personne à mobilité réduite

Vous aurez probablement besoin d’un guide d’achat pour acheter tous ces équipements. En effet, ils doivent être adaptés et ils sont indispensables pour une salle de bain pour PMR. Tous les équipements et les accessoires qui les accompagnent doivent avoir la bonne hauteur pour être placés dans une salle de bain pour PMR.

Les équipements de la cabine de douche

Dans une salle de bain pour personne à mobilité réduite, on peut retrouver une porte qui s’ouvre vers l’extérieur, un sol anti dérapant, un siège rabattable qui offre la possibilité de prendre la douche en position assise, une barre d’appui ou de relevage et enfin une robinetterie à une bonne hauteur pour que la personne handicapée puisse l’utiliser quand elle est assise. Il faut également préciser qu’il ne doit avoir ni marche, ni obstacles au sol.

Le lavabo et la cuvette de toilette

Si vous pensez à acheter des toilettes sanitaires pour personne à mobilité réduite, il faut qu’elles respectent certaines normes. Elles doivent être placées à 40 ou à 50 cm du sol. A cette distance, elles sont beaucoup plus pratiques pour les personnes handicapées. De plus, elles doivent permettre une assise plus longue.

Quant au lavabo, il doit être placé à environ 70 cm du sol. Au cas où vous voudriez placer une chaudière murale, elle devra être également être mise à la même distance. Le siphon du lavabo doit être déporté pour permettre au PMR de s’approcher sans gênes. Pour le robinet, il devra être muni d’une manette ajourée, ce qui facilitera sa prise en main.

Related Articles

Add Comment